Zone de sécurité prioritaire

Sommaire

Une zone de sécurité prioritaire (ZSP) est une zone dans laquelle la délinquance est particulièrement ancrée. L'État se propose d'y coordonner les actions de prévention et de répression. Faisons le point sur les caractéristiques de ces zones de sécurité prioritaires et les actions qui y sont menées.

Zone de sécurité prioritaire : définition

Une zone de sécurité prioritaire (ZSP) est une zone géographique dans laquelle l'ordre et la sécurité publique sont particulièrement dégradés.

Bon à savoir : on ne doit pas confondre les zones de sécurité prioritaire (ZSP) avec les quartiers prioritaires de la politique de la ville (anciennes zones urbaines sensibles, ZUS).

ZSP : une délinquance endémique

La caractéristique d'une ZSP semble être l'implantation durable d'une délinquance quotidienne : cambriolages, violences, incendies, installation durable de vendeurs à la sauvette dans des quartiers touristiques, implantation de trafics de stupéfiants dans des halls d'immeubles ou dans les squares publics etc.

Nombre de ZSP

Une zone de sécurité prioritaire peut être constituée d'un quartier, d'une ville, ou encore couvrir plusieurs villes. C'est le Gouvernement qui fixe régulièrement de nouvelles listes de zones de sécurité prioritaire. Depuis 2014, il y a 80 ZSP.

Sur ces 80 ZSP :

  • 53 relèvent de la compétence exclusive de la police ;
  • 11 relèvent de la compétence exclusive de la gendarmerie ;
  • 7 relèvent à la fois de la police et de la gendarmerie ;
  • 9 relèvent de la préfecture de police de Paris.

Exemples : il y a des zones de sécurité prioritaire à Paris, à Lille, à Lyon, à Marseille, à Toulouse, à Bordeaux, à Strasbourg, à Rouen, à Roubaix, à Saint-Ouen-sur-Seine, à Creil, aux Mureaux, à Aulnay-sous-Bois, à Pointe-à-Pitre, ou encore à Boulogne-sur-Mer. Le gouvernement peut étendre une zone de sécurité prioritaire existante.

Prévention et répression dans les zones de sécurité prioritaires

Dans les ZSP doivent être menées deux catégories d'actions pour lutter contre la délinquance : la prévention, pour éviter l'aggravation de la situation, et la répression contre la délinquance existante.

Actions de prévention

La prévention repose notamment sur les actions concernant la jeunesse :

  • suivi individualisé des mineurs pré-délinquants ;
  • lutte contre le décrochage scolaire ;
  • politique de la ville.

Bon à savoir : sur la prévention de la délinquance dans les ZSP, il existe une circulaire du 19/06/2014.

Moyens

Pour lutter contre la délinquance dans les ZSP, l'État souhaite y coordonner davantage les actions des différents services suivants : police, gendarmerie, justice, éducation nationale, administration de l'égalité des territoires, fisc, etc. Des policiers supplémentaires doivent également être affectés dans les ZSP.

Bon à savoir : en 2013, le gouvernement a dressé un bilan des ZSP. Le gouvernement affirme que, dans certaines ZSP, les résultats seraient spectaculaires : par exemple, 83 % de trafics de stupéfiants démantelés en plus dans une ZSP à Saint-Ouen-sur-Seine, recul de 50 % des incendies de biens privés dans une ZSP à Lyon, 50 % d'enquêtes en plus contre les vendeurs à la sauvette dans une ZSP de Paris XVIIIe.

 

Ces pros peuvent vous aider